Repensons les emballages !

Date de l'article : 27.04.2021
Auteur : Croc'Bauges
Catégories : Actus de l'épicerie, Les produits à Croc', Ethique de l'épicerie
Description : A Croc'Bauges nous sommes soucieux des ingrédients et origines des produits que nous proposons mais aussi de leurs emballages !

Même si nous proposons pour l'instant des sacs krafts en libre service ainsi que des contenants (verre ou plastique) réutilisables pour le vrac, notre objectif est de réduire les emballages superflus.
Vous trouverez donc en magasin une nouvelle alternative : des boîtes en cartons FSC, fabriquées à Sillingy (Haute-Savoie). Recyclables, réutilisables et aptes au contact alimentaire.
Article : On ne présente plus les réflexes « 5 R », si ?

Refuser
Avez-vous remarqué qu'en caisse nous vous demandons avant de sortir le ticket de caisse ? Et lorsque vous prenez du pain, nous vous demandons aussi « avec sachet ? »
L'idée ici est de sensibiliser, prendre le temps de se questionner sur nos consommations d'emballages futiles. Refuser un ticket de caisse est un petit geste certes mais qui représente BEAUCOUP de papier à la fin de la journée, c'est le « R » de Refuser.

Réutiliser et Recycler : privilégiez des emballages réutilisables, en verre (ou l'une de nos nouvelles boîtes en carton).
Afin de réduire le nombre de sacs krafts, vous pouvez amener vos contenants (pensez à la tare) et nous vous proposons cette solution de boites réutilisables à un prix modique (0,65 et 0,75 centimes). En effet, il n'y a rien de plus frustrant pour nous que de voir un grand sac kraft pour une tête d'ail ou une poignée de cajou (et si si cela arrive chaque semaine !)

Privilégiez les aliments dont l'emballage est consigné ! Nous sensibilisons nos fournisseurs pour qu'ils réduisent les emballages ou les réutilisent (cartons consignés ou récupérés, pots de yaourts en verre consignés, réutilisation de cagettes...)
Nous boycottons même certains produits sur-emballés alors suivez-le mouvement, plus nous serons nombreux et plus ils chercheront des solutions alternatives respectueuses.

Réduire : avocat, banane, orange, échalotes... tous ces fruits et légumes ont des peaux que l'on ne consomme pas (ou alors après les avoir lavé) alors pourquoi les mettre en sachet ?

Cassons les idées reçues !
C'est plus rapide en caisse : FAUX, cela nous oblige à ouvrir chaque sachet pour voir ce qu'il contient avant de pouvoir peser, donc en réalité cela nous en fait perdre.
C'est plus pratique : VRAI et FAUX, vous avez l'impression que c'est plus pratique à transporter et ranger mais combien de temps perdez-vous à tout ressortir des sachets une fois chez vous avant de pouvoir les ranger ? Et combien de temps pour jeter les poubelles chaque semaine ? Une grande caisse avec tous les légumes et fruits en vrac est bien plus rapide ! Des bocaux vrac déjà pleins et qu'il suffit de glisser dans les placards aussi ! C'est une question d'organisation et d'anticipation.
C'est plus hygiénique : FAUX, vu le nombre de manipulation qu'ont connu vos fruits et légumes avant d'être dans votre chariot, mieux vaut les laver de toute façon avant consommation. Un sachet n'y changera rien. Pour le vrac, les produits ont justement un roulement plus rapide que les sachets, ils sont ainsi renouvelés régulièrement donc plus « frais ». Et entre nous, vous avez plus confiance dans des sachets qui ont connus des entrepôts, des palettes, des étagères que dans VOS pots que VOUS avez lavé ?
Quand j’achète en vrac, je ne fais aucun déchet : FAUX, peu importe ce que l’on consomme, il y a toujours des déchets cachés. Pour le vrac, ce sont les contenants des produits achetés en gros. Si ce n’est pas 100% zéro-déchet et qu’il faut en être conscient, cela fait toujours beaucoup moins de déchets que lorsque les produits sont emballés individuellement. Nous restons vigilants pour choisir du « vrai » vrac, par exemple nous avons récemment remplacé les bidons de shampooing 3L (qui au final peuvent être pris en entier pour un format familial par exemple) pour passer à du 25L, du vrai vrac qui réduit le nombre d'emballages.

Réparer
Le dernier « R ». Réparez ce que vous pouvez, arrêtons de consommer de nouveaux produits à chaque fois, par facilité, par gain de temps, par manque de connaissances.
Nous avons la chance d'être sur un territoire privilégié, une nature magnifique. Nous l'avons sous les yeux alors comment l'ignorer ?
Si vous ne savez pas réparer ou bricoler, n'hésitez pas à poser une petite annonce chez Croc'Bauges pour trouver de l'aide ou faites donc un tour chez nos « voisins » de l'Accorderie des Bauges et des Amis des Bauges ;) Participez également au projet de recyclerie de l'association « Et maintenant... ». Nous sommes tous là pour vous épauler et répondre à vos questions.