Mon beau sapin...

Date de l'article : 07.12.2020
Auteur : Croc'Bauges
Catégories : Infos sur la bio, les labels..., Des infos utiles sur la transition
Description : Est-ce que chez vous aussi tous les ans début décembre c'est la même chose ? Un débat sans fin pour savoir si le sapin sera naturel ou artificiel ? Alors plus écologique le sapin en plastique ? On est partit à la chasse aux infos pour en avoir le coeur net !
Article : Un sapin en plastique
Couper un sapin pour le laisser quelques semaines en déco puis le jeter vous trouvez ça minable et vous avez opté pour la version artificielle, plus durable, moins polluante... aïe ! fausse bonne idée !
D'après plusieurs études, le sapin artificiel est en fait moins écologique qu'un sapin naturel. En effet son bilan carbone est bien plus important en raison des matériaux utilisés (plastique issu du pétrole principalement) et de son transport (bien difficile de trouver un sapin artificiel made in France...).
Pour être plus écolo, il faudrait donc garder notre sapin en plastique plus de 20 ans ! Bon chez mes parents... c'est ok...mais c'est une autre histoire, la plupart des ménages français le change en réalité tous les 6 ans (selon l'ADEME). Si vous conservez cette option, privilégiez alors un sapin de bonne qualité qui sera assez solide pour durer plusieurs décennies.

Un sapin naturel
Vous êtes de ceux qui ne jurent que pas un sapin naturel, l'odeur de résine, les épines les vraies sinon ce n'est pas Noël ?
Et bien sachez qu'on pense souvent (à tort) qu'acheter un sapin naturel détruit nos forêts mais en réalité les sapins que vous trouvez dans le commerce proviennent de cultures spécifiques et ne sont pas arrachés en pleine nature.
De plus, cela vous permet d'acheter un sapin 100% français, compostable et qui soutient une économie locale.
Pour être cohérent, privilégiez un achat chez votre pépiniériste ou en soutenant une association de parents d'élèves par exemple.
Pour bénéficier d'un sapin de Noël écologique, privilégiez les labels «Plante bleue», certifiant des conditions d'exploitation raisonnées, ou Label Rouge, qui garantit un abattage après le 21 novembre et une densité de plantation moins élevée, les labels FSC ou PEFC garantissent que les arbres proviennent d'une gestion forestière respectueuse de critères écologiques et sociaux.
Attention ! On a bien dit NA-TU-REL ! On évite donc les sapins sur lesquels on a pulvérisé de la fausse neige ou des colorants pailletés... sinon l'intérêt écologique s'annule !

Un sapin DIY !
Le « Do It Yourself » est à la mode et vaut aussi pour le sapin de Noël. Si on est créatif on peut fabriquer son sapin de Noël à partir de matériaux de récup. C’est le top en terme d’impact écologique. Le sapin bricolé avec des palettes en bois par exemple ou celui dessiné avec une simple guirlande au mur... les possibilités sont infinies. Si on manque d’inspiration, on trouve facilement des idées et des tutos sur le web et les réseaux sociaux. Si on est pas bricoleur, on peut aussi en trouver chez un créateur local et soutenir ainsi une petite entreprise.

Et le recyclage alors ?
Quel que soit le sapin naturel que vous choisirez, il offre différentes possibilités de recyclage. Si vous habitez dans une maison et que vous avez un jardin, vous pouvez opter pour un sapin en pot que vous pourrez replanter. Si vous habitez en appartement, vous pouvez le faire recycler : il aura alors une troisième vie en compost ou en copeaux. En revanche, le sapin n’est pas un très bon bois de chauffage.

(Photo by Alex Loup on Unsplash)